Un fonds COVID Résistance doté de 27,5 M€

De nouvelles mesures exceptionnelles à partir du 1er décembre 2020

La Région Bretagne et les 60 intercommunalités se sont unis pour mettre en place, avec la Banque des Territoires, un fonds COVID Résistance. Doté de 27,5 M€, ce dispositif offrira des moyens supplémentaires aux plus petites entreprises, travailleurs indépendants, associations et acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Autant d’opérateurs impactés par l’épidémie de coronavirus qui, alors que la reprise s’amorce, ont un besoin urgent de trésorerie pour poursuivre leur activité et maintenir leurs emplois.

La Région, les 4 départements, les 60 intercommunalités en Bretagne et l’association des Iles du Ponant, ainsi que la Banque des Territoires ont collectivement décidé de prolonger le prêt Covid Résistance jusqu’au 31 mars 2021 et d’y apporter des aménagements.

Effectives à compter du 1er décembre, ces adaptations porteront sur :

  • Pour les associations marchandes et les entreprises uniquement :
    – Le montant maximal du prêt passe de 10 000 à 20 000 euros
    – L’effectif maximal de la structure passe de 10 à 20 salariés
    – Le chiffre d’affaires annuel maximal passe de 1 à 1.5 million d’euros
  • Pour l’ensemble des demandeurs :
    – Les bénéficiaires d’un Prêt garanti par l’Etat (PGE) sont éligibles, dans la limite d’un montant cumulé PGE et prêt Résistance de 25% du chiffre d’affaires 2019.

À qui s’adresse-t-il ?

TPE, commerçants, artisans, hôtels et restaurants, acteurs de l’ESS, associations… : ce nouveau fonds s’adresse en priorité aux petites entreprises et associations qui n’ont pu bénéficier ni des aides de l’État ni de financements bancaires depuis le début de la crise sanitaire.

Quelles modalités d’accès ?

Les acteurs économiques et associatifs pourront bénéficier d’un prêt à taux zéro sur 36 mois, dont 18 de différé de remboursement, sans garantie, dont le montant sera variable suivant le profil des demandeurs :
  • Pour les acteurs économiques, entreprises et associations marchandes
    – Prêt : 3 500 à 20 000 €
    – Besoin de trésorerie : supérieur à 3500€ et inférieur à 25% du Chiffre d’affaires annualisé dans la limite de 30 000€
  • Pour les associations non-marchandes :
    – Prêt : 3 500 à 30 000 €
    – Besoin de trésorerie : supérieur à 3500€ et inférieur à 25% du Chiffre d’affaires annualisé dans la limite de 50 000€

Comment déposer sa demande ?

Du 1er décembre 2020 au 31 mars 2021, les acteurs concernés pourront déposer leurs demandes ICI.
Les dossiers seront instruits et gérés par Bpifrance, en lien avec l’intercommunalité concernée et d’une manière souple et rapide.

Comment est constituée cette enveloppe de 27,5 M€ ?

La création de ce fonds a fait l’objet d’une mobilisation express et unanime. Son originalité réside dans le fait d’être financé par l’ensemble des collectivités territoriales bretonnes. Au côté de la Banque des Territoires, chacun des partenaires y consacre 2 € par habitant, au prorata de la population qui les concerne.